Actualités

décolletage secteur automobile

Le décolletage dans le secteur de l’automobile

Le décolletage touche différents domaines d’activité tels que l’électricité, le bâtiment, l’hydraulique, mais aussi le secteur de l’automobile.

D’ailleurs, celui-ci ne fait qu’évoluer depuis quelques années avec l’arrivée des voitures électriques. Ce changement dans le secteur automobile bouleverse beaucoup de branches professionnelles et en particulier celle de l’industrie.

Dans la Vallée de l’Arve, qui est le berceau du décolletage, bon nombre d’entreprises essaient de s’adapter en cherchant de nouveaux produits, des marchés différents et même un autre type de panel client. Mais pour la plupart d’entre elles, cela ne suffira pas… Selon une étude, certaines industries pourraient perdre jusqu’à 30% de leurs effectifs de production. Ce qui représenterait environ 90 000 emplois.

Pour le décolletage, ce serait un énorme manque à gagner, car c’est une filière qui dépend énormément du secteur automobile.

Quelques chiffres concernant l’automobile :

Selon certaines sources (IFP, AlixPartners et la Chambre des métiers), la vente des véhicules électriques au niveau mondial aurait augmenté de 36% en 2020. Cela représente 2.8 millions d’euros dans un marché qui connait une baisse de 14%.

Mais en dehors du marché automobile électrique, l’industrie automobile subit une baisse de 210 milliards de dollars causée par les pénuries de semi-conducteurs. Cela équivaut à une baisse de 10% du volume de production. Soit 7.5 millions de véhicules non fabriqués au niveau mondial. Tout ceci impacte fortement les décolleteurs et leur activité.

Cela a donc considérablement diminué le montant des exportations de produits industriels automobiles en France qui s’élève à 50 milliards d’euros en 2020. On constate ainsi une baisse de 2% par rapport à 2019 (source CCFA).

Un fort impact sur les délais de commandes du décolletage dans le secteur de l’automobile…

Cette pénurie de composants rallonge les délais de livraison allant de 6 à 8 mois. Sans ces pièces manquantes, l’assemblage complet des véhicules devient alors impossible et certaines commandes doivent même être stoppées. Si vous souhaitez obtenir plus d’informations à ce sujet, vous pouvez consulter notre article « Les délais de livraison en décolletage ».

Faire face à la pénurie en trouvant de nouveaux marchés

En ce qui concerne l’automobile, dans le secteur du décolletage, les industriels doivent se diversifier dans différents marchés. Pour les soutenir, l’État a mis en place le Plan Décolletage dans la Vallée de l’Arve. Ce dernier propose aux décolleteurs un accompagnement sur-mesure. Le plan mobilisera 3.2 millions d’euros de budget étalé sur 3 ans. Cette somme investie provient de l’État dans le cadre du plan de relance (1.6 millions), et l’autre moitié, est prise en charge par le Syndicat national de décolletage (SNDEC), la banque des Territoires et la Bpifrance.

Le décolletage touche différents domaines d’activité tels que l’électricité, le bâtiment, l’hydraulique, mais aussi le secteur de l’automobile. D’ailleurs, celui-ci ne fait... Lire la suite